École communale de Grandrieux 1920

Institutrice Mle Rémy
Institutrice Mle Rémy
  1 2 3 4 5 6 7

R3

  Simon

Bisseux

Marcelle

Grevin

Renelle

 

Vereecke

Marthe

 Vereecke Anna
R2  

Quaneau

Marguerite

Grevin

Yvonne

   

Detrez

Germaine

Detrez

Jeanne

 R1

 Vereecke

Julien

Vereecke

Julienne

Bachelard

René

Bachelard

Jean

     

École communale de Grandrieux vers 1922

  1 2 3 4 5 6 7 8 9
R3                  
R2 Vereecke Anna                
R1 Vereecke Martha                

L'origine du surnom des habitants de Grandrieux

En 1969, j'enregistre mon grand père Léon Sinet, le questionnant sur ses ancêtres et sur les petites histoires du village ou des environs.

Pour l'écouter, cliquez ici

Tableaux de Pierre Romagny, mon oncle.

Cartes postales de la Garde de Dieu

Histoire de la Garde de Dieu.

SOCIÉTÉ HISTORIQUE DE HAUTE PICARDIE

 

Activités de la Société en 1999

 

2 1 JANVIER : Communication de Monsieur Carnoy

 

 

 

Monsieur Carnoy communique une de ses recherches, extraite de L’Aisne il y a 100 ans  ( I91 2) :

 

l’origine du hameau La-Garde-de-Dieu, à mi-chemin entre Rozoy et Brunehamel, sur la commune de Grandrieux.

 

Né en 1769, Pierre Leleu est issu d’une famille de charpentiers de Parfondeval et devient lui-même charpentier dès l’âge de huit ans.

 

Maître de famille à 18 ans, il réussit à s’enrichir quelque peu grâce à l’achat d’une coupe de bois revendue habilement.

 

I1 en profite pour acheter une auberge que les habitants surnomment "la garde de Dieu " quand lui-même, Pierre Leleu, enrôlé sous la Révolution, se demande qui gardera son auberge et s’écrie << A la garde de Dieu ! >>.

 

Peu après, il installe une Salpêtrière, puis un moulin et, en 1802, une brasserie, tout en restant un actif charpentier.

 

L‘ensemble attire et le hameau fondé par Pierre Leleu se peuple.